PECHE-PARTAGE

Une passion, des amis, une famille
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Asticots made in england(4)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Manni
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1935
Age : 64
Localisation : Deauville
Date d'inscription : 31/05/2008

MessageSujet: Asticots made in england(4)   Dim 18 Jan - 14:07

Le mois dernier, Je vous ai indiqué comment préparer les asticots dans un bocal de verre pour qu'ils se transforment en mouches, lesquelles, à leur tour, viendront pondre sur la viande que vous leur présenterez.


A une température moyenne, il faut environ deux semaines et demie pour que les larves se métamorphosent en mouches, et cela quelle que soit l'espèce de mouche.
Quand les mouches ont pris leur forme définitive, cela ne veut pas dire pour autant qu'elles soient prêtes à pondre : elles n'atteindront leur maturité sexuelle et ne seront aptes à pondre qu'après un nouveau délai de 2 à 3 semaines.
Un rapide calcul vous montre qu'entre le moment où vous introduirez les asticots dans le bocal et celui où vous obtiendrez des mouches « pondeuses », il se passera environ 6 semaines. Ajoutez le délai nécessaire pour que les œufs se transforment en asticots et vous devrez compter au total à peu près 7 semaines.
Si vous voulez une production continue, vous pouvez, par exemple, préparer chaque semaine un bocal d'asticots à transformer en mouches, de sorte qu'au bout d'un certain temps vous aurez en permanence des mouches prêtes à pondre.
Mais revenons au moment où vos mouches viennent d'éclore dans le bocal, et commencent à voleter. Dévissez alors le couvercle, sans cependant l'enlever complètement, et introduisez le bocal à l'intérieur de votre cage à mouches où, en ôtant le couvercle, vous laisserez les mouches sortir.
Comme je vous l'ai dit, il faut attendre environ 2 semaines et demie avant qu'elles puissent pondre et, pendant ce temps, elles ont besoin de nourriture.
Elles s'accommoderont fort bien de sucre en poudre que vous leur distribuerez par le grillage qui se trouve sur le dessus de la cage. Vous en distribuerez à nouveau quand il aura été mangé.
Une bonne précaution à prendre est de noter à la craie, sur le côté de la cage, la date à laquelle vous avez introduit votre « contingent » de mouches de manière à pouvoir déterminer le moment où il faudra déposer la viande. Si, comme je vous l'ai suggéré, vous introduisez chaque semaine dans la cage un nouveau contingent, vous aurez, dès le début de la troisième semaine, toujours quelques mouches prêtes à pondre à l'intérieur de votre cage.






Arrivé à ce stade, ce qui va se passer ensuite dépend des asticots que vous voulez produire.
• Si les mouches que vous avez introduites dans la cage sont des « mouches à gozzer », vous déposerez également un coeur (voir mes précédents articles) et vous allumez l'ampoule. Souvenez-vous que vous avez seulement besoin de deux petits nids d'œufs et que, dès qu'ils ont été pondus, vous devez retirer le cœur de la cage et le déposer dans un seau plastique, sur du son, comme je vous l'ai expliqué les mois précédents.
• Si, d'un autre côté, vous voulez produire en plus grosse quantité des asticots « normaux » et que vous avez en réserve des mouches bleues, n'importe quel morceau de viande fera l'affaire: une volaille morte par exemple. Introduisez la viande dans Ia cage, allumez l'ampoule... e laissez faire. Après un délai de deux à quatre heures, les œufs auront été pondus.
Il est difficile de déterminer la quantité d'œufs pondus, car ceux ci ne sont pas tous visibles. Celа peut être une source d'erreur si trop d'œufs ont été pondus, ils donneront naissance à une telle quantité d'asticots que vous aurez des problèmes pour les nourrir tous.
De toute façon comme les asticots seront nombreux, la viande « ensemencée » sera mise dans
un vaste récipient recouvert d'une feuille plastique et au fond garni de son. Il convient de prévoir de la nourriture de réserve : quand les asticots commencent à gigoter, il faut en effet les recouvrir de viande. Les recouvrir ne signifie pas les enterrer sous une montagne de viande ! Le principe est d'ajouter progressivement de la viande en fonction des besoins des asticots. Je tiens à vous avertir qu'à partir du moment où les asticots commencent à se nourrir vraiment, l'odeur peut être assez insupportable. C'est pourquoi il est prudent de procéder à ces opérations assez loin d'une habitation.
Bientôt, vous allez constater que les asticots ont eu leur content de nourriture et qu'ils commencent à se désintéresser de la viande. Il vous suffira de les examiner attentivement pour savoir que ce stade est atteint : vous verrez une petite tache noire sous la peau ; c'est leur réserve de nourriture sur laquelle ils s'alimenteront pendant toute leur existence de larves.
Quand vous jugerez que tous les asticots ont « fait le plein », versez le contenu du récipient sur un tamis à mailles d'environ 4 mm, c'est-à-dire assez larges pour que les asticots puissent passer à travers (photo n° 2). Vous les laissez faire et, une fois qu'ils seront tous passés, il ne restera sur le tamis que les déchets que vous jetterez. Vous répartirez alors les asticots' dans différentes boîtes, pour qu'ils ne soient pas trop tassés ;
et ils sont prêts à l'usage... Mais ils sont également la « matière première » idéale pour faire des « casters », l'esche actuellement la plus populaire pour le poisson blanc en Angleterre.
Avant de vous indiquer comment produire des « casters », je crois qu'il est bon que je vous dise ce qu'ils sont exactement et l'importance qu'ils peuvent jouer dans la pêche.
Depuis toujours, on peut dire que l'esche quasi-universelle en Grande-Bretagne était l'asticot. En quelques années, son succès a décliné au profit du caster qui est en passe de devenir l'esche n°1 du Lancashire — une région du nord-ouest de l'Angleterre —, on le considérait seulement comme une esche de remplacement pour le gardon.
Quand le caster fut-il pour la première fois utilisé par des pêcheurs ?
Cela se passait il y a 16 ans. Au bout d'un certain temps, les pêcheurs constatèrent que le caster semblait attirer des gardons plus gros que l'asticot. Vers 1965, on en vint à penser qu'il était véritablement la meilleure esche pour le gardon, et cela fut confirmé quand les pêcheurs du Lancashire raflèrent toutes les premières places dans les grandes compétitions sur les rivières à gardons. Curieusement, personne à l'époque ne pensait à utiliser le caster pour d'autres espèces... et, pourtant, on ne tarda pas à constater que brèmes, chevesnes, vandoises, perches, barbeaux en étaient également très friands. Le caster devint alors rapidement l'esche utilisée en priorité sur de nombreuses rivières.
Je me souviens d'une conversation avec Benny Ashurts, l'un des premiers à découvrir les possibilités du caster, qui s'étonnait que les pêcheurs — et lui en particulier ! — aient mis aussi longtemps à réaliser la valeur de cette esche ; Benny ajoutait : « Le caster intéresse n'importe quel poisson, dans n'importe quelle eau, et cela davantage que l'asticot ». Et il explique pourquoi, à son avis :
« L'asticot est, en quelque sorte, un aliment à moitié cuit. Les poissons l'apprécient, mais ils le préfèrent plus mûr... sous la forme de casters. Je crois qu'il est plus facile pour un poisson d'extraire la nourriture d'un caster que d'un asticot ».
Et Benny me fit part d'une expérience. Dans un aquarium, il déposa des asticots et des casters. Au début, les poissons préférèrent les asticots. Mais, petit à petit, ils s'intéressèrent aux casters pour, finalement, complètement négliger les asticots.
« II ne reste, ajouta Benny, qu'à procéder de la même façon dans les eaux où l'on pêche, et vous comprendrez que le caster a constitué une véritable révolution dans la pêche. »

(à suivre)
Colin GRAHAM (traduction D. MAURY)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
feederman
membre trés actif
membre trés actif
avatar

Nombre de messages : 179
Age : 60
Localisation : courcelles les lens
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Asticots made in england(4)   Mer 21 Jan - 20:44

encore merci Manni, et hop encore un que j'imprime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feederman62.e-monsite.com/
 
Asticots made in england(4)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Asticots made in england (3)
» Asticots made in england
» Asticots made in england (5: les casters)
» Asticots made in england (2)
» Asticots made in england(4)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PECHE-PARTAGE :: Les techniques :: Les articles-
Sauter vers: