PECHE-PARTAGE

Une passion, des amis, une famille
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les secrets des pêcheurs a l' anglaise (8 et fin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Manni
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1935
Age : 64
Localisation : Deauville
Date d'inscription : 31/05/2008

MessageSujet: Les secrets des pêcheurs a l' anglaise (8 et fin)   Lun 23 Juin - 23:14

Swing tip et quiver tip

Jusqu'à présent,je ne vous ai parlé que de la pêche à la ligne flottante.
Je ne voudrais pas, cependant, omettre d'évoquer une manière bien à eux qu'ont les Anglais de pêcher à la plombée.
Elle est particulière en ceci qu'au lieu de se fier aux mouvements du scion pour constater une touche éventuelle, ils ont recours à des « indicateurs de touches » d'une conception particulière et très sensibles.

Ils sont adaptables sur le scion des cannes « anglaises »: c'est la raison pour laquelle celles-ci sont munies en tête d'un anneau spécial comportant un pas de vis qui recevra l'extrémité du swingtip ou du quivertip (vis et pas de vis sont standardisés). Encore que je ne sois pas partisan d'utiliser des cannes de 3,60 m ou 4 m, de puissance assez faible (puisque destinées à la ligne flottante) pour pêcher à la plombée car celle-ci implique parfois l'emploi de lests lourds. D'autant qu'il existe des cannes spécialement conçues pour la pêche au swingtip : elles mesurent environ 2,50 m à 2,70 m et possèdent une action plutôt parabolique qui leur confère une certaine « réserve de puissance »,laquelle permet à la fois de lancer sans effort des poids de 20 ou 30 g et de maîtriser des poissons de bonne taille ferrés
à plusieurs dizaines de mètres. Mais elles ont en même temps un scion assez souple pour autoriser l'emploi de bas de ligne fins.
Car les Britanniques n'hésitent pas, quand les circonstances l'exigent,à utiliser un 8 ou 10% pour pêcher à la plombée: dans ce cas-là, ils recherchent essentiellement le gardon ou la brème, poissons qui mordent certes sur une esche soutenue par une ligne flottante mais qui, quelquefois, mordent encore mieux sur une ligne à fond. Je crois que nous avons le tort, en France, d'associer systématiquement
à une ligne plombée un gros fil et un gros hameçon : cela se justifie lorsqu'on recherche la carpe ou le barbeau mais, en revanche, c'est ignorer les possibilités qu'offre la pêche à la plombée pour les poissons de taille plus modeste. Or,j'ai pu maintes fois vérifier que, certains jours, les gardons,
les brèmes et autres poissons moyens prennent beaucoup plus volontiers une esche immobile maintenue sur le fond. Parfois même, ils ne veulent pas autre chose et je me souviens de quelques captures surprenantes à la plombée — plusieurs dizaines de kilos — alors que, sur la même place, il n'y avait pas une touche à la ligne flottante. Etonnant mais vrai.

Reste, bien sûr, que les touches de petits poissons ne sont décelables que grâce aux indicateurs comme le swingtip ou le quivertip : un gardon ne «démarre » pas comme une carpe !
On peut considérer que le matériel-type pour ce type de pêche est le suivant:
— canne de 2,70 m,
— moulinet garni de 14%
— bas de ligne en 8, 10,12%, hameçons de 20, 18, 16,14,
— des supports, indispensables pour disposer la canne,
— des plombs de différents poids, de 5 à 30 g. De préférence des plombs tels que ceux qu'utilisent les Anglais : de forme poire, ils sont dotés d'un émerillon qui évite les vrillages (on peut facilement en bricoler soi-même en enfilant un émerillon dans le canal central d'une olive et en le sertissant à la pince).
Il faut noter que les Britanniques n'utilisent pas le même montage que nous pour leurs lignes à la plombée. La plupart du temps, l'olive est montée sur une potence de 30 ou 40 cm reliée elle-même à la ligne par un nœud à une distance variant de 1 à 2 mètres au-dessus de l'hameçon.
Ce montage est beaucoup plus « sensible » dans la mesure où le poisson ne sent l'inertie du plomb qu'avec un certain retard... Souvent il ne la sent même pas du tout car il aura été ferré avant ! A condition,bien sûr, que le pêcheur soit attentif aux mouvements parfois très discrets de son indicateur.


Le swingtip

Il se présente comme une espèce de « balancier » comportant une partie souple et une autre rigide. Compte tenu de l'angle qu'il forme avec le fil, dès que celui-ci se déplace un tant soit peu, le mouvement est transmis et amplifié, signalant du même coup la touche.
Ce qui caractérise le swingtip, c'est son extrême sensibilité. Laquelle est la bienvenue quand les conditions sont bonnes — courant faible ou nul, absence de vent — mais peut devenir, dans d'autres circonstances, un défaut : si le courant est vif et la « bise » soutenue, on ne parvient plus à discerner les vraies touches des fausses. C'est dans ce cas qu'il faut faire entrer en scène le quivertip.


Le quivertip

C'est, en somme, un «mini-scion », très fin, le plus souvent en fibre pleine, et qui prolonge le scion de la canne. Moins sensible au vent et au courant que le swingtip, il transmet cependant fort bien les touches qui sont d'ailleurs généralement beaucoup plus marquées en eau très courante qu'en eau close. Un détail important lorsqu'on utilise un quivertip : la canne doit être disposée parallèle à la rive de manière que le scion soit perpendiculaire au fil.

Je vous engage vivement à essayer la pêche au swingtip ou au quivertip : vous serez certainement surpris du résultat surtout quand vous constaterez qu'on peut parfois parvenir à prendre avec une ligne lestée à 20 g des poissons qui refusaient de mordre sur un hameçon de 24 sur 6% !


Conclusion

J'espère vous avoir informé sinon complètement (qu'il s'agisse de pêche au coup, de mouche, de lancer, on ne peut jamais prétendre «faire le tour de la question » !), au moins suffisamment pour que vous puissiez pratiquer avec succès la pêche « à l'anglaise ».
Je suis certain que vous y prendrez grand plaisir : c'est une technique amusante et efficace. Il vous faudra, bien sûr, passer par une période d'apprentissage, de tâtonnements: on n'apprend pas à bien pratiquer une pêche, quelle qu'elle soit, en deux ou trois jours !

Mais, une fois que vous aurez bien assimilé les principes de base, quand vous aurez maîtrisé le lancer (« souple et précis » !), lorsque vous cesserez de « perruquer » à tout bout de champ, vous deviendrez,
j'en suis sûr, un inconditionnel de cette pêche dont je suis très heureux qu'elle connaisse un tel essor en France, ce qui prouve qu'il n'y a pas chez nous que des conservateurs invétérés enfermés dans

leurs habitudes et incapables d'une évolution sans laquelle nous pécherions encore avec des hameçons taillés dans la pierre !

Fin
Daniel Maury
Le secrets des pêcheurs a l' anglaise
1986


Dernière édition par Manni le Mar 24 Juin - 7:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les secrets des pêcheurs a l' anglaise (8 et fin)   Lun 23 Juin - 23:36

merci a ta secrétaire qui a pu tout taper lol serieux manni ta grave assurer!
Revenir en haut Aller en bas
nico
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 784
Age : 35
Localisation : elsass
Date d'inscription : 01/06/2008

MessageSujet: Re: Les secrets des pêcheurs a l' anglaise (8 et fin)   Lun 23 Juin - 23:52

Quel boulot!

Respect Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rico
spammer
spammer
avatar

Nombre de messages : 1418
Age : 45
Localisation : normandie
Date d'inscription : 31/05/2008

MessageSujet: Re: Les secrets des pêcheurs a l' anglaise (8 et fin)   Mar 24 Juin - 23:34

surprises.smileysmil Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petchy
Floodeur
Floodeur
avatar

Nombre de messages : 756
Age : 68
Localisation : Auzielle 31 / Antony 92
Date d'inscription : 17/06/2008

MessageSujet: Re: Les secrets des pêcheurs a l' anglaise (8 et fin)   Mer 25 Juin - 5:47

Pour le boulot que tu a réalisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manni
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1935
Age : 64
Localisation : Deauville
Date d'inscription : 31/05/2008

MessageSujet: Re: Les secrets des pêcheurs a l' anglaise (8 et fin)   Ven 27 Juin - 9:18

Meuh non !
Avec un bon scanner et un logiciel d' OCR c'est fastoche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les secrets des pêcheurs a l' anglaise (8 et fin)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les secrets des pêcheurs a l' anglaise (8 et fin)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les secrets du pêcheur à l'anglaise 6
» Les secrets de pêcheurs a l' anglaise (4)
» Les secrets des pêcheurs a l' anglaise (5)
» Les secrets des pêcheurs a l' anglaise (7)
» Les secrets des pêcheurs a l' anglaise (8 et fin)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PECHE-PARTAGE :: Les techniques :: Les articles-
Sauter vers: