PECHE-PARTAGE

Une passion, des amis, une famille
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les secrets des pêcheurs a l' anglaise (5)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Manni
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1935
Age : 64
Localisation : Deauville
Date d'inscription : 31/05/2008

MessageSujet: Les secrets des pêcheurs a l' anglaise (5)   Dim 22 Juin - 20:36

Waggler coulissant


Dès lors que la profondeur de l'eau dépasse 3,50 mètres, il n'est plus envisageable de pêcher avec un bouchon fixe :le lancer devient bien entendu impossible. On a alors recours au flotteur coulissant. On peut parfaitement employer un « waggler » à condition que celui-ci soit doté à la base d'un œillet suffisamment petit pour que la ligature d'arrêt ne passe pas au travers. Car il faut évidemment une « butée » pour qu'un coulissant soit arrêté à la hauteur voulue. Et il faut également que cette butée soit réglable à volonté c'est-à-dire qu'on puisse modifier son emplacement si besoin est.

Il existe plusieurs procédés mais un seul est valable : c'est un nœud très facile à réaliser et qui présente tous les avantages. Plutôt que de longues explications, je vous en propose le croquis .






Quelques précisions cependant :pour que le nœud terminé soit suffisamment volumineux, utilisez un brin de nylon d'au moins 20 centièmes ; d'autre part,ne coupez pas à ras les deux extrémités du brin une
fois le nœud fait, mais laissez dépasser environ 1 cm de chaque côté ; vous serez alors surpris de constater que le coulissement dans les anneaux se fait beaucoup mieux. Je vous engage vivement à
apprendre à faire ce nœud et à bien vous en souvenir : vous en aurez souvent besoin puisque, vous le constaterez à l'usage, on a fréquemment recours au bouchon coulissant, que ce soit en rivière,
en étang ou en lac.

Cela dit, le principe de plombage d'un coulissant (au moins le principe « classique »car je vous en proposerai un autre plus loin) est différent de celui d'un flotteur fixe ne serait-ce que parce qu'il devient impossible d'accoler des plombs de chaque côté du flotteur.
La plombée va donc être disposée comme indiqué sur le croquis ci dessous:

Plombée principale à environ 1,20 mètre de l'hameçon ; n'essayez pas de rapprocher ces plombs de l'hameçon : vous augmenteriez les chances d'emmêlages.

Puis, un ou deux plombs à 60 cm de l'hameçon, et un ou deux autres à une trentaine de centimètres.
Il est très important,lorsqu'on utilise ce genre de flotteur coulissant, de surveiller attentivement son comportement une fois qu'on a lancé. Dans un premier temps,il reste à plat sur l'eau. Puis lorsque le fil a coulissé jusqu'au nœud d'arrêt et que les trois plombs groupés sont descendus, le flotteur se redresse. Il ne finit de s'enfoncer et de se mettre en position définitive que lorsque les deux derniers plombs sont à leur tour descendus.
Cette succession de positions vous permet de contrôler que « tout s'est bien passé » après le lancer et qu'il n'y a pas eu d'emmêlages.
La technique pour noyer la bannière est la même qu'avec un bouchon fixe.
J'attire votre attention sur un point : il faut toujours pêcher plus lourd avec un flotteur coulissant qu'avec un flotteur fixe. La plombée doit être en effet suffisamment lourde pour entraîner le fil au travers de l'oeillet et vaincre la capillarité de l'eau. Par ailleurs, la descente doit pouvoir se faire assez rapidement pour que la mise en place de la ligne ne demande que quelques secondes.

Coulissant « amélioré»

Comme je l'ai dit plus haut,il n'est pas possible avec un coulissant d'accoler des plombs de chaque
côté du flotteur puisque ceux fixés au-dessus l'empêcheraient — c'est évident — de coulisser jusqu'à la ligature d'arrêt.
Vous me direz qu'il y a les deux ou trois plombs de la plombée principale sur lesquels vient buter, en position inférieure, le flotteur. Mais ces plombs, n'étant pas situés de part et d'autre, ont une
fâcheuse tendance, lors du lancer, à se « désolidariser»du bouchon et, étant évidemment plus lourds, à vouloir le dépasser en cours de route. Il s'ensuit des emmêlages fréquents : j'en sais quelque chose pour avoir « piqué » un certain nombre de colères à démêler des perruques plus ou moins inextricables. J'ajoute que, après m'être ouvert de ce problème auprès de pêcheurs britanniques, la plupart d'entre eux m'ont avoué éprouver les mêmes difficultés, certains m'ayant même déclaré avoir tout bonnement abandonné le bouchon coulissant, ce qui les condamne du même coup à ne pas pêcher partout où il y
a 4 ou 5 mètres d'eau !

Rassurez-vous, il y a une solution. C'est lan HEAPS (champion du monde en 1975 et l'un des tout premiers pêcheurs britanniques) qui l'a trouvée et qui m'a ouvert les yeux sur cette évidence (qui n'en est une que lorsqu'on l'a réalisée !) : puisqu'on ne peut pas accoler les plombs au flotteur pour l'alourdir et lui permettre d'entraîner la ligne pendant le lancer, il suffit de PLOMBER LE FLOTTEUR LUI-MÊME.
Certes, il existe depuis longtemps des flotteurs anglais plombés mais ils ne le sont pas assez et, par ailleurs, ne sont pas prévus pour pêcher au coulissant.
Selon lan HEAPS — et j'ai pu vérifier qu'il avait raison, ce dont d'ailleurs je ne doutais pas compte tenu de son talent — il faut que le plombage incorporé au flotteur soit supérieur au reste du plombage disposé sur la ligne.
Un exemple : si un flotteur peut supporter cinq plombs AA, il faudra lui incorporer l'équivalent de trois plombs AA de manière qu'il n'y ait que deux plombs AA sur la ligne. C'est bien joli, direz-vous,
mais comment procéder pour plomber un flotteur ?


Pour ceux qui fabriquent eux-mêmes leurs bouchons, il y a plusieurs procédés : on peut incorporer à la base du flotteur et coller à l'araldite une olivette, un morceau de laiton ou, encore plus simple, un clou entier ou fractionné. Quant à ceux qui achètent leurs flotteurs dans le commerce, ils peuvent recourir à un procédé très simple qui consiste à enrouler à la base du flotteur,juste au-dessus de l'anneau,Cela dépend évidemment du flotteur,mais pour reprendre l'exemple de tout à l'heure — un flotteur supportant cinq plombs AA — vous fixez le flotteur sur un morceau de fil lesté de deux plombs AA, et, en vérifiant dans un récipient quelconque rempli d'eau, vous ajoutez du fusible à la base du flotteur jusqu'à ce que celui-ci soit équilibré. Une fois que la quantité de fusible a été déterminée, vous pouvez parfaire la finition et la rendre plus solide en passant une couche d'araldite et,éventuellement, une de peinture.
Vous aurez ainsi un bouchon fortement plombé, qui se lancera facilement et, vous le constaterez,
avec beaucoup moins d'ennuis qu'un coulissant non lesté.

Quant à la disposition des plombs sur la ligne, il faut, là aussi, respecter une certaine proportion, certains emplacements et espacements . Observez que le plomb C doit être plus près de l'hameçon que
de B ; que B doit être plus près de C que de A. Cela pour éviter les emmêlages.

Un détail qui a son importance : un coulissant plombé étant par définition lourd, il a tendance à déplacer la ligature d'arrêt en venant buter dessus. Un bon truc consiste à ne pas faire une ligature mais deux, l'une au-dessus de l'autre : vous constaterez qu'il n'y aura plus de « glissements » intempestifs.





A suivre....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nico
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 784
Age : 35
Localisation : elsass
Date d'inscription : 01/06/2008

MessageSujet: Re: Les secrets des pêcheurs a l' anglaise (5)   Dim 22 Juin - 20:40

Merci Manni pour tous ces conseils, c'est top
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les secrets des pêcheurs a l' anglaise (5)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les secrets des pêcheurs a l' anglaise (6)
» Les secrets du pêcheur à l'anglaise 6
» Les secrets de pêcheurs a l' anglaise (4)
» Les secrets des pêcheurs a l' anglaise (5)
» Les secrets des pêcheurs a l' anglaise (7)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PECHE-PARTAGE :: Les techniques :: Les articles-
Sauter vers: