PECHE-PARTAGE

Une passion, des amis, une famille
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les secrets des pêcheurs a l' anglaise (1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Manni
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1935
Age : 64
Localisation : Deauville
Date d'inscription : 31/05/2008

MessageSujet: Les secrets des pêcheurs a l' anglaise (1)   Sam 21 Juin - 17:02

En 1986 Daniel Maury , rédacteur en chef de la revue " La pêche et les poissons " sortun livre qui est devenu culte: Les secrets des pêcheurs a l' anglaise.
Les premiers articles sur cette technique avaient été publiés dans cette même revue dans les années 75.
Ils n' avaient pas suscité beaucoup d' interet a l' epoque.
Je me souviens d' un salon du SAPEL ou j' avais rencontré Paul Boyer, rédacteur en chef de " Connaissance de la pêche " qui m' avait simplement rapporté que , je cite :" la pêche a l' anglaise on la pratique depuis longtemps en France. C' est simplement la pêche a la longue coulée" !
C' est pour dire que pas grand monde n' y croyait.

Nous sommes en 2008. Daniel Maury est mort depuis longtemps.La maison d' édition a disparu, le livre n' est plus publié depuis longtemps.
En mémoire de cette époque, de ceux qui l' ont connue et en mémoire du sacré personnage qu' était Daniel Maury, je me permets donc de vous en faire profiter.
Le style est actuel mais bien sur le matériel a changé . Mais pas tant que ça vous allez voir.
Voila......






Septembre 1963, au bord de la Moselle, à Wormeldange,près de Luxembourg, championnat du monde de pêche au coup. Les meilleurs spécialistes mondiaux s'affrontent. Cannes roubaisiennes, lignes ultra-fines et parfaitement équilibrées, matériel « sophistiqué »...
Pour tout le monde ou presque. Parce qu'assis sur un gigantesque panier d'osier,manipulant avec une rare maestria un matériel pour le moins inattendu — canne de bambou, moulinet à tambour tournant, flotteur porc-épic... — un petit bonhomme rondouillard et sympathique est en train, mine de rien, de battre tous les autres et de remporter le classement individuel avec une très belle pêche de beaux gardons. Il s'appelle Billy LANE, il est anglais.


Je me souviens de ce jour comme si c'était hier. C'est à cette occasion en effet que ma curiosité a été pour la première fois attirée par une technique bien particulière (les Anglais ne font rien comme tout le monde, c'est bien connu) mais qui méritait peut-être qu'on s'y intéresse de plus près,en dépit de son apparente « rusticité ».

Quelques années plus tard, et toujours poursuivi par l'idée d'en savoir un peu plus sur cette pêche que l'on n'appelait pas encore « à l'anglaise », j'eus l'occasion d'organiser, pour le compte de la revue «
Toute la Pêche », une rencontre amicale de quelques jours entre deux anciens champions du monde, histoire de confronter et comparer leurs styles,leur matériel, leur technique : Robert TESSE, le français et...Billy LANE, l'anglais.

Si les résultats de la pêche ne furent pas particulièrement brillants, en revanche les deux « délégations » sympathisèrent dans une ambiance très amicale. D'un côté Billy LANE et Colin GRAHAM, journaliste aussi grand par la taille que par le talent,de l'autre Robert TESSE, Bernard CRASSAT (à l'époque pas encore Président de la Fédération française),Jacky DUPUIS qui était notre hôte (la rencontre se passait aux Andelys) et moi-même.

On ouvrit les paniers,on échangea du matériel... Nous montrâmes à nos amis britanniques les subtilités de la pêche « à la française », tandis que, de leur côté, ils commençaient de nous faire découvrir comment ils utilisaient leurs cannes à anneaux, leurs moulinets, leurs flotteurs qui nous apparaissaient quelque peu gigantesques...

Je ne sais plus qui eut le premier l'idée — mais elle reçut immédiatement l'acquiescement général — : pourquoi ne pas renouveler dans l'avenir ce genre de rencontres ? Et c'est ainsi que fut décidé
d'organiser chaque année un match amical France-Angleterre, alternativement dans chacun des deux pays.

Au cours des années qui suivirent, nous eûmes le plaisir de recevoir en France des pêcheurs britanniques du « top niveau » : Kevin Ashurst, Ivan Marks,Robin Harris, John lllingworth, Ray Mumford, Dave Thomas et quelques autres,qui firent découvrir aux spectateurs français leur technique.



Et, de notre côté,nous entreprîmes quelques voyages en Angleterre : il y fallait une certaine inconscience car affronter les pêcheurs anglais sur leur terrain n'est pas toujours une partie de plaisir. Imaginez des poissons qui se tiennent souvent à 20 ou 30 mètres du bord, qui ne mordent qu'au « caster » ou au « gozzer » et vous comprendrez que nous avions quelques difficultés avec nos vers de
vase et nos « 9 mètres » !... Et tous ceux qui firent partie de nos expéditions d'alors (R. TESSE, B. CRASSAT, G. HEBERT,J. MORZIERES, R. et C. THIME, C. FORESTIER, H. GUIHENEUF...) se souviennent que nous avons pris quelques fameuses « pâtées »!
Toujours est-i! que, à force de voir les anglais à l'œuvre,d'acheter sur place du matériel,de demander des conseils,nous avons, au fil des années, appris à nous servir proprement d'une canne anglaise.

De leur côté,les anglais apprenaient à utiliser une « roubaisienne ».

Et, au jour d'aujourd'hui, des milliers d'anglais pèchent à la française tandis que des milliers de français pèchent à l'anglaise...
Les uns et les autres avec des résultats excellents sur leurs rivières respectives.
Si je vous ai infligé cet « historique », c'est pour bien montrer que la pêche à l'anglaise n'est ni une « mode », ni un snobisme et que si nous avons été quelques-uns à la promouvoir en France, c'est parce que nous avions eu maintes fois l'occasion de vérifier son efficacité.
Je sais que certains, en particulier dans les milieux de la pêche de compétition, m'ont personnellement reproché d'avoir été le principal artisan de cette promotion : pour n'avoir jamais su faire autre chose que d'accrocher un « vaseux » sur un 22 après avoir balancé deux litres de fouillis sur leur coup, ils n'admettent pas que l'on puisse pêcher autrement. Je les laisse d'autant plus volontiers à leur médiocrité que certains d'entre eux ont déjà eu l'occasion, au cours de rencontres nationales ou internationales, de se faire ramener à plus de modestie.
Et puis, au vrai, la pêche de compétition, pour intéressante qu'elle soit, n'est pas toute la pêche. Si la pêche à l'anglaise est, dans certains cas mais pas toujours, utile en concours,elle est en tout cas très
agréable à pratiquer lorsqu'on pêche « pour le plaisir ».

Mais je pense que je n'ai pas besoin de vous en persuader : vous l'êtes probablement puisque vous me faites l'honneur de lire ce livre.Certains d'entre vous, cependant,sont peut-être des débutants intégraux dans cette technique.Il me paraît donc utile d'en résumer les avantages avant d'entrer
plus avant dans les détails.
La pêche au moulinet permet :
— De pêcher très au large si besoin est, là où se tiennent souvent les beaux poissons.
— D'allonger la coulée en eau courante.

A ce propos, certains m'ont déjà dit : « Les Anglais n'ont rien inventé,je pêche à la longue coulée depuis trente ans... »
Ils doivent savoir que, par le matériel utilisé et la technique employée,la pêche à l'anglaise (qui peut se pratiquer dans presque n'importe quelle circonstance) est bien supérieure à la longue coulée traditionnelle qui est beaucoup plus limitée.
— De prendre de beaux poissons sur des fils proportionnellement très fins. J'ai bien souvent pris des pièces de 2 ou 3 kilos sur 10 ou 12 % ce qui me paraît difficile avec une canne classique fût-elle roubaisienne.
— De prospecter plusieurs « coups », d'allonger ou de raccourcir la distance de pêche sans avoir à changer de ligne.
Sans compter que tenir une canne de 3,60 mètres est tout de même plus agréable que de manipuler une « trique » de 8 ou 9 mètres...
Cela dit, bien entendu,cette technique — comme toutes les techniques — a ses limites mais elles
sont peut-être moins précises que je ne l'ai cru à une époque. Naguère,j'aurais difficilement imaginé,
par exemple, qu'on puisse pêcher l'ablette au moulinet : je l'ai vu faire, je l'ai fait moi-même, avec des résultats surprenants.
Il n'en reste pas moins que cette pêche est avant tout destinée à prendre des beaux poissons, ce qui est généralement plus intéressant que de « bricoler » avec des zinzins de 5 grammes !


A suivre


Dernière édition par Manni le Dim 22 Juin - 11:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petchy
Floodeur
Floodeur
avatar

Nombre de messages : 756
Age : 68
Localisation : Auzielle 31 / Antony 92
Date d'inscription : 17/06/2008

MessageSujet: Re: Les secrets des pêcheurs a l' anglaise (1)   Sam 21 Juin - 17:29

Merci Manni, ceux qui ont ce bouquin ne sont pas nombreux et de tous les bouquins sur la pêche à l'anglaise c'est celui que je préfère avec celui de Jean pierre HUSSON préfacé par D.MAURY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rico
spammer
spammer
avatar

Nombre de messages : 1418
Age : 45
Localisation : normandie
Date d'inscription : 31/05/2008

MessageSujet: Re: Les secrets des pêcheurs a l' anglaise (1)   Dim 22 Juin - 22:01

Merci Merci Merci Merci trop fort manni depuis le temps que j en enttend parler c est vraiment un plaisir !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chtimi39
membre trés actif
membre trés actif
avatar

Nombre de messages : 180
Age : 45
Localisation : bellefontaine dans le jura
Date d'inscription : 31/05/2008

MessageSujet: Re: Les secrets des pêcheurs a l' anglaise (1)   Dim 22 Juin - 22:12

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
picco21
membre trés actif
membre trés actif
avatar

Nombre de messages : 157
Age : 69
Localisation : champlan 91
Date d'inscription : 01/06/2008

MessageSujet: Re: Les secrets des pêcheurs a l' anglaise (1)   Mar 24 Juin - 19:03

Petchy a écrit:
Merci Manni, ceux qui ont ce bouquin ne sont pas nombreux et de tous les bouquins sur la pêche à l'anglaise c'est celui que je préfère avec celui de Jean pierre HUSSON préfacé par D.MAURY

En voyant la couverture, je me rappelle avoir acheté ce livre il y a bien longtemps, mais pour le retrouver dans mon fouillis.... alors je cherche...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
feederman22
nouveau membre
nouveau membre
avatar

Nombre de messages : 18
Age : 48
Localisation : Langueux
Date d'inscription : 17/06/2008

MessageSujet: Re: Les secrets des pêcheurs a l' anglaise (1)   Mar 24 Juin - 23:02

J'ai ce bouquin et je le garde précieusement Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les secrets des pêcheurs a l' anglaise (1)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les secrets des pêcheurs a l' anglaise (1)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les secrets du pêcheur à l'anglaise 6
» Les secrets de pêcheurs a l' anglaise (4)
» Les secrets des pêcheurs a l' anglaise (5)
» Les secrets des pêcheurs a l' anglaise (7)
» Les secrets des pêcheurs a l' anglaise (8 et fin)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PECHE-PARTAGE :: Les techniques :: Les articles-
Sauter vers: