PECHE-PARTAGE

Une passion, des amis, une famille
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La folie des particules

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Manni
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1935
Age : 64
Localisation : Deauville
Date d'inscription : 31/05/2008

MessageSujet: La folie des particules   Ven 13 Déc - 18:51

Je retranscris intégralement un article que Shaun Harrison, le boss de la compagnie Questbaits, a écrit dans la revue "Media carpe"sur la désaffection de l' utilisation des graines pour la pêche de la carpe.
Totalement injustifiée d' après lui.
Il me revient aussi en mémoire un vieux débat avec Numberone , notre Denis national , sur la folie que pouvait provoquer le chènevis cru germé.
Je n' en ai plus jamais entendu parlé sauf dans cet article.
Voili.


La fièvre des particules

VERS LA FIN DES ANNÉES 1970 UNE MÉTHODE A MARQUÉ UNE IMPRESSION DURABLE SUR LA PÊCHE DE LA CARPE... L'UTILISATION DES PARTICULES (LES GRAINES PRINCIPALEMENT). AUJOURD'HUI BIZARREMENT, ON NE RENCONTRE PAS BEAUCOUP DE PÊCHEURS À LA GRAINE. DES CARPISTES QUI AMORCENT À LA GRAINE OUI, MAIS DANS UN SOUCI D'ÉCONOMIE SEULEMENT ET QUI MALGRÉ TOUT ESCHENT UNE BILLE SUR LEURS CHEVEUX. POURTANT, LES PETITES GRAINES SONT DE VÉRITABLES AIMANTS À POISSONS SURTOUT QUAND LES EAUX SONT CHAUDES. L'ÉTÉ EST LÀ ALORS POURQUOI NE PAS TENTER ? VOUS FEREZ TRÈS VITE COMME MOI JE VOUS ASSURE : VOUS NE VOUS PASSEREZ PLUS DE CES AMORÇAGES... À CONDITION DE BIEN LES CHOISIR !

Commençons par clarifier une chose : lorsque je parle de particules, je ne parte que des graines et uniquement. Les pellets et autres croquettes pour animaux sont des appâts très différents et très spécifiques.

RAPIDITÉ ABSOLUE
Comme je l'ai dit, les graines ne doivent pas être employées comme des pis-aller ou de simples consommables bon marché destinés à grossir, « allonger » un amorçage. Non, il faut pêcher avec c'est-à-dire les escher ! Je fais souvent références aux DVD Korda
Underwater... on y découvre entre autres avec quelle rapidité les poissons acceptent les graines alors que la suspicion est toujours plus nette et longue face aux bouilllettes. C'est déjà un élément que tout le monde peut reprendre à son avantage, en eschant une graine, tout simplement ! Vous savez, je vais même jusqu'à escher une graine sur un amorçage à la bouillette... Et je vous garantie que pendant que les poissons sont occupés à s'interroger sur le sort qu'ils vont réserver à ces billes odorantes et attractives, elles n'hésitent pas une seconde lorsqu'elles tombent devant un grain de maïs, de blé ou de haricot au milieu des billes ! La stratégie d'amorçage est originale et payante.

CUISINE SIMPLE MAIS EFFICACE
La préparation des graines est une étape primordiale. Je conseille toujours, quelle que soit la taille de la graine, de faire tremper au moins 24 heures dans de l'eau froide avant de procédera la cuisson. Certaines graines « boivent » jusqu'à 2 ou 3 fois leur volume sec en eau. Je vous conseille, dans la mesure du possible, de vous servir de l'eau du lieu que vous projetez de pêcher. C'est un truc qui fait vraiment la différence, sans que je puisse réellement l'expliquer. La raison pour laquelle les graines doivent impérativement subir un bon trempage avant la cuisson est qu'ainsi elles sont beaucoup plus digestes et ne risquent pas de continuer à gonfler dans l'intestin des poissons comme c'est le cas lorsqu'on cuit directement des graines comme les pois chiche ou les haricots notamment. Cela permet aussi de réduire le temps d'ébullition au minimum et de préserver ainsi toutes les qualités énergétiques et nutritives des graines. Une grosse bassine métallique comme un stérilisateur pour conserves (on en trouve dans les magasins de bricolage) et un tripatte branché sur une bouteille de gaz de maison et le tour est joué pour cuire efficacement jusqu'à 15 ou 20 kilos de graines d'un coup... à moindre coût.

UNE GRAINE POUR TOUTES LES SITUATIONS
Avec les graines, on a en fait l'embarras du choix. Grosses ou minuscules, cuites ou germées fermentées. toutes les graines peuvent être utilisée. C'est pratique quand on veut proposer quelque chose de différent à des poissons sollicités... Dans ce cas, soyez imaginatifs et n'hésitez pas à vous tourner vers des produits « exotiques » comme les amandes, les noix de cajou, les noisettes, les noix etc.. Leur coût est souvent prohibitif, mais sur des pêches particulières face à des poissons très sollicités, je vous garantis que l'investissement vaut le coup, d'autant qu'il ne faut pas nécessairement des quantités industrielles quand on pêche à la graine, contrairement à pas mal d'idées reçues...

Les graines permettent aussi selon leurs couleurs de jouer sur les contrastes avec le fond. Du maïs doux bien jaune se détache sur la plupart des substrats et fonctionne très bien sur les poissons peu méfiants, alors que des carpes difficiles se feront prendre certainement par des pois d'érables plus discrets... Bref, quelles que soient les conditions, il y a toujours une graine ou un mélange de graines qui s'adaptera à la situation.
Selon la distance d'amorçage, le choix de la graine est aussi important : des pois chiches ou des tiger nuts partent plus loin à la fronde que du chènevis ou du blé. Pensez-y avant de faire votre choix.
Selon le type de substrat aussi, selon que le fond est mou ou dur. le choix est aussi très important : des graines lourdes et rondes
comme la tiger s'enfonceront rapidement alors que des graines larges ou peu denses comme la fève ou la cacahouète resteront plus longtemps en surface de la vase ou du limon. Au contraire, des graines lourdes et denses descendront plus rapidement sur le fond lorsqu'il y a du courant en rivière.

PAS DE LIMITE
Concernant l'eschage, la réelle difficulté tient dans la bonne tenue (certaines graines cuites sont très molles et ne résistent pas aux assauts des blancs! et dans l'eschage lui-même (combien osent escher du chènevis ?). Pourtant, il existe des parades. Avec les graines fragiles, je réserve une partie pour l'eschage avant la cuisson pour un traitement à part : je les trempe seulement une dizaine d'heures puis je les cuis une quinzaine de minutes. Cela suffit à obtenir des graines odorantes, mais qui conservent une tenue acceptable.
On dispose aujourd'hui de plusieurs solutions viables pour escher les micros particules. Le filet de type antichats est le plus classique . Il permet de former des boules de quelques graines, de la taille de son choix et permet une présentation efficace. L'autre solution, c'est le Bait Rigger (MAD) ou le Maggot Clip (Fox). Ces nouveaux accessoires permettent d'escher avec une facilité déconcertante les plus petites graines comme le chènevis.

LE CAS DES GRAINES GERMEES
Encore assez peu utilisées, les graines germées sont de véritables aimants à carpes ! Lors de la germination, la composition des graines change et elles deviennent encore plus attractives et nutritives, bourrées de vitamines, protéines, de calcium, de fer, de magnésium, bref, de véritables particules boostées naturellement !
Pour faire germer des graines, rien de plus simple. Il suffit de les disposer en une couche fine sur un grand plateau à rebord contenant jusque ce qu'il faut d'eau pour les recouvrir. Ensuite, placez les devant une fenêtre ou sous une lampe. En principe, les germes apparaissent dès le lendemain; 2 à 3 jours au plus tard selon l'intensité de la lumière. Durant tout ce temps, il faut surveiller quotidiennement pour ajouter un peu d'eau et maintenir le niveau de façon a ce que les graines soient toujours en train de baigner sans être totalement recouvertes. Une fois la taille de germe désiré obtenue (en général, 4 jours maximum de croissance du germe ) il suffit d'ébouillanter les graines quelques dizaines de minutes pour obtenir une amorce stable et super attractive. Le fait que les graines fermentées soient si peu utilisées est un gage de réussite sur de nombreuses eaux, et particulièrement sur les eaux difficiles.

À TOUTES LES SAUCES
Une dernière astuce concernant la préparation des graines est une chose que j'ai appris de mon ami Medhi Daho. Certaines graines comme le chènevis sont redoutablement attractives. Certainement du fait de leur petite taille, mais aussi parce qu'elles dégagent beaucoup d'huile essentielle et aromatique. Alors pourquoi ne pas « aromatiser » d'autres graines avec le chènevis ? soit en incorporant une part de ces dernières dans vos graines ou mieux encore de conserver le jus de cuisson lorsque vous préparez du chènevis pour vous en servir ensuite de jus de trempage et de cuisson pour les autres graines. En plus, il est très facile de stocker ce jus en le versant dans des bouteilles de plastique pour le congeler ensuite.
Beaucoup d'autres liquides peuvent aussi être employés pour aromatiser des graines et marquer la différence ou renforcer l'attraction.Beaucoup de ces liquides sont disponibles dans le domaine de l'alimentation humaine et ont l'avantage de ne pas être sensibles à la chaleur comme le sont la plupart des additifs développés pour la pêche. C'est le cas du Viandox, du soja, du Nuoc Mam, mais aussi des bouillons en cube ou les potages en brique (ceux à la tomate, l'ail ou oignon sont terribles pour ça !). J'ai même eu de très bons résultats avec le jus récupéré des boîtes de sardines, de thon ou de maquereaux. Et dans ce domaine, on trouve toutes les sauces aussi ! Mais dans ce cas, n'utiliser ces additifs que lors de la phase de cuisson car ils sont assez puissants pour ne pas exiger de trempage pour aromatiser pleinement les graines. Enfin un dernier additif de premier ordre est l'ail. Il ne s'agit pas d'un scoop, mais il est vrai que ce dernier entre plus souvent dans la composition des Douillettes que dans la préparation des graines. Et pourtant, il s'agit d'un des meilleurs attractants pour la carpe ! le plus simple est d'utiliser de l'ail en poudre ou en semoule et d'en incorporer quelques dizaines de grammes à l'eau de cuisson. Attention, l'aromatisation est très puissante !
D'autres épices sont très indiquées pour cet usage, y compris de puissantes épices. en liquide ou en poudre, comme le Curry, le Gingembre ou le poivre.
Vous l'aurez aisément compris, toutes les pistes méritent d'être explorées. C'est l'avantage avec les produits naturels... Gardez seulement à l'esprit que les graines sont et resteront des appâts de premier ordre pour séduire les carpes, surtout en été. je vous assure. Et le très faible coût de ces friandises peut ouvrir de nouvelles voies en cette période de crise. En tout cas. si vous n'allez pas à la pêche, ce ne sera pas à cause de votre portefeuille !

_________________
Donnez un poisson à un homme et il mangera une journée.
Apprenez-lui à pêcher et il passera ses journées dans une barque à boire de la bière.


Dernière édition par Manni le Sam 14 Déc - 11:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Number One
spammer
spammer
avatar

Nombre de messages : 1614
Age : 62
Localisation : Rambouillet
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Re: La folie des particules   Ven 13 Déc - 22:12

Une fois de plus , super intéressant comme article : indémodable !

Et puis tellement plus naturel que le plastique ..... Hein ? Quoi ?

Les essais programmés pour l'année prochaine :
L'ail frais en micro particule
Le chènevis décortiqué juste ébouillanté
Le curcuma

C'est étrange cette faculté d'oublier les basiques, non ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://picasaweb.google.fr/lelong.d/
Manni
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1935
Age : 64
Localisation : Deauville
Date d'inscription : 31/05/2008

MessageSujet: Re: La folie des particules   Sam 14 Déc - 15:44

Ça germe !!!



Cuisson du maïs
24 ou mieux 48 h de trempage
Puis 40 minutes dans l' eau bouillante ou 20 minutes en cocotte minute.

Pour les autres graines j 'essaye de trouver les recettes

_________________
Donnez un poisson à un homme et il mangera une journée.
Apprenez-lui à pêcher et il passera ses journées dans une barque à boire de la bière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manni
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1935
Age : 64
Localisation : Deauville
Date d'inscription : 31/05/2008

MessageSujet: Re: La folie des particules   Dim 15 Déc - 13:07



De gauche a droite
Tiger nuts ( noix tigrées) : trempage 24 h cuisson 30 minutes
Pois chiche : trempage 12 à 14 h cuisson 20 à 30 minutes
Maïs dur : trempage 24 h cuisson 30 minutes


Chènevis : trempage 12 à 14 h cuisson 30 minutes (surveiller l' apparition des germes )
De gauche a droite:
Pois d' érable : trempage 12 à 14 h cuisson 20 à 30 minutes
Tares ( en anglais...je ne connais pas le nom français-si un carpiste peut nous aider ) : trempage 12 à 14 h cuisson 20 à 30 minutes
Blé : pas de trempage, cuisson 60 minutes.

_________________
Donnez un poisson à un homme et il mangera une journée.
Apprenez-lui à pêcher et il passera ses journées dans une barque à boire de la bière.


Dernière édition par Manni le Mar 2 Sep - 20:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Number One
spammer
spammer
avatar

Nombre de messages : 1614
Age : 62
Localisation : Rambouillet
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Re: La folie des particules   Dim 15 Déc - 13:52

Pas de petits pois ?

J'ai vu des choses très étonnantes avec les petits pois congelés juste blanchis quelques mn.
Parfait en 3 oi 4 exemplaires sur un cheveux

C'est en Charentes que j'ai vu cela
Plusieurs semaines d'accoutumance ....


Attention au chènevis qui a subit un procédé anti germination
Ce n'est jamais indiqué sur l'emballage
Et la tu peux toujours attendre le germe

Les graines Active que l'on peut trouver chez Pacific P , sont de toutes première fraicheur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://picasaweb.google.fr/lelong.d/
Manni
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1935
Age : 64
Localisation : Deauville
Date d'inscription : 31/05/2008

MessageSujet: Re: La folie des particules   Dim 15 Déc - 14:00

Petits pois, haricots, noisettes, noix de pécan, noix de Cajou, noix du brésil...
Je pense que tout est valable.

A ajouter aussi les micro graines juste ébouillantées pour oiseaux.
Ça maintient le poisson sur le coup.

Tu sais ce que sont les "tares" des anglais de la seconde photo ? ( sans jeu de mots !)

J'ai quelques idées aussi pour escher les petites graines:
http://peche-partage.super-forum.net/t1722-manni-clip

_________________
Donnez un poisson à un homme et il mangera une journée.
Apprenez-lui à pêcher et il passera ses journées dans une barque à boire de la bière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Number One
spammer
spammer
avatar

Nombre de messages : 1614
Age : 62
Localisation : Rambouillet
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Re: La folie des particules   Dim 15 Déc - 14:29

C'est la Vesce commune

Wikipedia de dira tout sur ce genre de trefle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://picasaweb.google.fr/lelong.d/
barbeau80
nouveau membre
nouveau membre


Nombre de messages : 1
Age : 45
Localisation : Somme
Date d'inscription : 19/02/2014

MessageSujet: Re: La folie des particules   Jeu 20 Fév - 10:57

Bonjour,
Je pêche aussi à la graine à la belle saison, mélange de maïs, chènevis, et de blé le tout lancé à la fronde drennan c'est de la tuerie.
Je pêche à l'anglaise avec comme appâts un grains de maïs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La folie des particules   

Revenir en haut Aller en bas
 
La folie des particules
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La folie des particules
» Journée de light de folie demain Almanarre
» Mes rongeurs en folie
» Etang à coté de la SPA ? (La Folie ?)
» Coups de cul en folie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PECHE-PARTAGE :: Les techniques :: Les articles-
Sauter vers: